Bourse des métaux – Investir dans le cours des matières premières ?

Le août 3, 2021 , mis à jour le août 8, 2021 - 7 minutes de lecture
bourse des métaux investir dans les matieres premieres

Investir dans des cotations de matières premières (bourse des métaux) peut offrir un rendement exceptionnel à long terme.

La bourse des métaux est un marché peu volatile ce qui permet de réduire partiellement les risques d’inflation; et il est important de savoir qu’il est possible de mobiliser son argent à tout moment en cas de doute.

Toutefois, les experts dans le domaine du cours des matières premières sont unanimes; un investisseur devrait pouvoir se passer de cette partie de son épargne pendant au moins 5 ans avant d’en attendre un rendement intéressant.

En effet, plus la patience est élevée, plus le niveau élevé de risque est récompensé. Voyons immédiatement quelles sont les spécificités du cours des matières premières et comment investir dans ce secteur.

Quelles sont les matières premières ?

La bourse des métaux regroupe les participations, entre autres :

  • Du pétrole brut
  • De l’or
  • Du caoutchouc
  • Du gaz naturel
  • Des minerais
  • Du zinc
  • Du sable
  • De l’argent
  • Du cuivre
  • Du laiton
  • Des produits agricoles (blé, maïs, sucre, soja, riz, café, cacao, etc.)

Sur l’ensemble du marché mondial avec des retours minute par minute des variations des prix. Les fonds engagés sont basés sur la construction à long terme pour bénéficier d’une opportunité de rendement nette à long terme.

Les matières premières peuvent être utilisées comme des élément d’un portefeuille monétaire offrant un potentiel de rendement plus élevé et parfois moins risqué que les instruments courants (actions, crypto-monnaies…)

Quelles sont les caractéristiques du marché des matières premières ?

L’équilibre du marché des matières premières est atteint grâce à l’égalité de la demande et de l’offre macroéconomique.

  • La demande macroéconomique sur le marché des matières premières est définie et représentée par la quantité de biens que les agents économiques veulent acheter à un niveau de prix donné.
  • L’offre macroéconomique sur le marché de la bourse des métaux est la quantité de produits que les acteurs économiques sont prêts à produire à une capacité technologique donnée et à un niveau de prix donné.

Vous l’aurez donc compris, ce sont les entreprises productrices de biens de consommations qui vont directement influencées le cours des matières premières. Plus il y a de demande sur le marché de la consommation dans le monde, plus les entreprises auront besoin de métaux et matières premières pour produire. Par conséquent les prix de ces derniers augmentent.

bourse matiere premiere marché des métaux investir argent

Quel est le rôle du marché des matières premières ?

Les deux sous-marchés de la bourse des métaux sont le marché des biens de consommation et le marché des biens d’équipement. En effet, ces deux sous-marchés dépendent directement du cours des matières premières comme nous l’avons expliqué précédemment .

Le marché des matières premières joue un rôle important dans la macroéconomie, car la production du secteur des entreprises (soit un bien de consommation, soit un actif d’investissement) est vendue sur ce marché. Avec la réalisation de la production, un revenu est généré dans l’économie, de sorte que le marché des produits de base montre le revenu de la macroéconomie.

Quel est le prix des métaux ? Pourquoi y investir ?

Alors que l’épidémie de la COVID-19 s’est d’abord propagée en Chine, puis s’est propagée rapidement dans le monde; la production industrielle s’est progressivement arrêtée dans les économies internationales avant de se développer de façon vertigineuse. 

En effet, l’extraction de métaux industriels des mines était continue, de sorte qu’au printemps, le marché de l’offre excédentaire dominait les bourses des métaux et autres marchandises. 

Fin août 2020, il y avait déjà des signes d’une légère hausse du prix du cuivre et d’autres métaux, mais c’est surtout que le laiton a atteint un taux le plus haut qu’il n’ait jamais eu depuis deux ans. Le signe est clair, la production industrielle a bien redémarré.

La référence pour les marchés internationaux des métaux, est le cuivre. Il a augmenté de 2% pour atteindre 6 830 $ la tonne selon London Metal Exchange. Il s’agit du niveau le plus élevé depuis juin 2018; et même si aucun record n’a été établi pour les autres métaux industriels comme le nickel, le zinc, le plomb ; ils sont tous devenus plus chers. 

Ces prix des métaux ont été tirés par des données montrant que l’activité manufacturière Chinoise a pu croître à un record de la décennie depuis l’année dernière. Aussi, on peut conclure que la cotation de la bourse des métaux se porte bien; voire très bien malgré la crise sanitaire.

Quels sont les meilleurs investissements sur le marché des matières premières ?

L’or est redevenu populaire parmi les petits investisseurs, et pas seulement sous forme physique. Les contrats à terme et les certificats à effet de levier sont disponibles sur plusieurs plateformes de trading nationales et étrangères.

Cependant les investisseurs peuvent déjà choisir parmi un certain nombre de systèmes commerciaux nationaux s’ils envisagent d’investir dans la cotation des métaux et produits agricoles; mais ils sont généralement d’une utilité limitée pour développer un portefeuille ou une stratégie appropriée. D’autant plus qu’ils ne peuvent être utilisés que pour la spéculation à court terme sur une matière première. 

En revanche, sur le marché des matières premières, l’approche portefeuille, c’est-à-dire le développement de l’investissement multi-actifs, est très important; car ce marché est extrêmement risqué. Si l’on investit dans un seul actif, comme l’or; nous prenons le risque de subir les variations constantes de ce métal. En revanche si le portefeuille est diversifié, cela va permettre de limiter les risques et de lisser les investissements

Analyser et prévoir les mouvements du marché des matières premières met souvent les professionnels à l’épreuve. Par conséquent, plutôt que la spéculation, il est préférable de s’orienter vers les fonds communs de placement aux investisseurs individuels. Il existe plusieurs fonds de matières premières domestiques disponibles dans l’offre des institutions financières comme les banques avec leurs produits dérivés. Il ne vous reste plus qu’à choisir.

En effet, les fonds d’investissement en matières premières : de l’or au pétrole en passant par le cacao peuvent être presque toutes négociées sur les marchés à terme. Les métaux précieux comme l’or ou l’argent, les métaux non ferreux; les métaux industriels, les vecteurs énergétiques (principalement le pétrole); et les matières premières agricoles : blé, maïs, sucre, café ou encore cacao. 

Il s’agit donc d’un portefeuille de marchés de matières premières, avec des actifs dont le taux de change n’évolue généralement pas ensemble; réduisant donc significativement le risque. En outre, d’autres facteurs façonnent le prix du pétrole, comme le blé ou le café. Les décisions d’investissement nécessitent un suivi au jour le jour, souvent toutes les heures, de ces facteurs. Cela nécessite donc une expertise approfondie, une infrastructure technique adéquate et beaucoup de temps.