Crédit relais : Comment ça marche et combien coûte-t-il ?

Le mai 6, 2021 , mis à jour le août 8, 2021 - 7 minutes de lecture
credit relais avec un banquier

Un crédit relais est ce que l’on appelle couramment un prêt relais. Il vient constituer une solution transitoire pour un emprunteur. Pour y voir plus clair, vous pouvez vous tourner vers un établissement bancaire ou un courtier immobilier qui pourront vous aider à recalculer le montant de votre prêt.

Pour faire simple, si vous vous demandez : “Comment acheter un nouveau bien immobilier avant de vendre le sien ?” Le prêt relais vole à votre secours ! 

Toutefois, il existe des dispositions particulièrement avant de vous engager dans cette aventure et valider votre plan de financement. Faisons le point.

Revente – Achat : Comment tout faire coïncider ?

Mutation pro, divorce, naissance… De multiples origines peuvent vous mener à un déménagement. Quand cette situation s’avère simplifiée pour les locataires; pour les propriétaires, l’affaire est parfois beaucoup plus ardue.

Dans un changement de logement, il n’est pas toujours simple d’aligner toutes les planètes… Parfois cela peut s’avérer être un véritable casse-tête surtout lorsque vous avez trouvé LE bien coup de cœur que vous cherchiez depuis des mois. 

L’idéal est de tomber sur des acheteurs et des vendeurs conciliants; qui sont prêts à discuter pour trouver un arrangement ou une possibilité de différer l’emménagement.

Mais quand rien de cela n’est possible, (ce qui est assez fréquent); il existe une aide extérieure pour ne pas passer à côté du logement idéal sans brader votre bien à vendre pour partir dans la précipitation. 

Le prêt relais se propose de solutionner le soucis du décalage de trésorerie entre le moment de l’achat et la vente du bien. Ainsi, vous vous assurez un temps de préparation plus long pour déménager sereinement sans avoir à négliger un côté plus que l’autre.

Quel type de prêt relais choisir ?

Il faut savoir qu’il existe trois formules de crédits relais en fonction de votre situation.

Le prêt relais sec

Il permet une avance accordée par l’établissement bancaire afin de couvrir la somme global de votre nouvel achat. Ainsi, cela vous évitera d’avoir à demander un emprunt complémentaire.

Vous n’avez plus qu’à rembourser de petites sommes mensuelles qui vont correspondre aux intérêts; et enfin, à solder le capital en une unique et seule mensualité, grâce à l’argent de la transaction de votre bien initial.

Le prêt relais adossé

Appelé aussi crédit relais associé, cette formule propose de coupler votre prêt relais avec votre crédit principal. Avec cette solution, vos frais sont lissés et vos mensualités restent identiques pendant toute la durée du remboursement. 

En outre, il peut venir soutenir un achat immobilier supérieur à la valeur de votre bien immobilier à vendre.

Le prêt relais en franchise totale

Il consiste à rembourser les intérêts à l’échéance en même temps que le capital emprunté. C’est un montage qui présente l’avantage d’alléger les charges tant que le bien n’est pas vendu; mais qui peut s’avérer relativement coûteux à terme. 

En effet, à l’issue de la période des mensualité, vous êtes redevable d’une « franchise totale », ce qui signifie que les intérêts ne sont pas remboursés chaque mois mais en une unique échéance, à la fin en même temps que le capital emprunté.


Classiquement, dans le cadre d’un prêt relais, le montant total du capital représente entre 50 et 80 % du prix du bien mis en vente. C’est une mesure sécuritaire pour l’emprunteur; si jamais la vente de son bien immobilier n’a pas lieu dans le délai escompté.

courtier immobilier lyon achat bien immobilier ancien logement neuf

Prix d’un crédit relais : Comment négocier ?

Le prêt relais n’est malheureusement pas gratuit et présente même un coût financier qu’il faut considérer dans votre enveloppe budgétaire. 

Toutefois, le prix d’un prêt relais diffère d’un prêt immobilier classique.

Son tarif est proportionnel à la durée de sa souscription. Plus vous mettrez de temps à vendre votre bien initial, plus le coût de votre crédit immobilier sera élevé. Il est donc essentiel de vouloir vendre rapidement votre logement pour ne pas avoir à payer des intérêts trop grands.

Le montant d’un crédit relais dépend essentiellement :

  • L’estimation du prix de la maison est normalement effectuée par un expert immobilier, mandaté par la banque. 
  • De la politique commerciale de l’établissement bancaire ;
  • Du déroulement de la vente du bien immobilier (si par exemple l’emprunteur a déjà signé un compromis de vente; le montant auquel il pourra prétendre sera plus important).

Les banques peuvent pratiquer un taux d’intérêt allant jusqu’à 3% par an du montant total du prêt relais octroyé. Par exemple, pour un prêt relais de 100 000 euros remboursé en deux ans au taux de 3%; le cout des intérêts sera d’à peu près 6000 euros !

Cependant, d’après les établissements bancaires et votre dossier emprunteur; il est possible de négocier afin de bénéficier d’un taux plus profitable.

  • BNP : Taux de prêt relais : entre 0,50% et 1% ;
  • Banque populaire : Taux fixe de prêt relais : 1,50% ;
  • Caisse d’épargne : Taux de prêt relais : entre 0,95% et 1,60% ;
  • Société Générale : Taux de prêt relais : entre 0,70% et 1,50%.

Le paiement des intérêts du prêt relais s’articule autour d’une franchise partielle (paiement mensuel des intérêts – à conseillé) ; ou d’une franchise totale (paiement à la vente lors de l’acquittement de la somme empruntée).

Danger du prêt relais – Ce qu’il faut savoir

Il faut savoir que le prêt relais peut être un véritable souffle pour vous aider à changer de vie; comme vous rendre prisonnier si vous ne respectez pas les délais impartis. La durée du prêt souscrit peut mener à un taux d’endettement dont le coût total peut parfois être difficile à supporter au quotidien.

En effet, le risque principal du prêt relais demeure dans le temps des deux ans octroyés par les services bancaires. 

Aussi, si vous ne parvenez pas à vendre votre logement initial dans la durée de votre engagement bancaire, vous serez contraints de fortement diminuer son prix, pour tenter de vendre le plus rapidement possible et clôturer votre crédit relais avant l’expiration de la date d’échéance du prêt. Au-delà des pénalités peut s’appliquer. Il est donc préférable de procéder par anticipation.

Si le logement originel n’est pas vendu, ou si la transaction se déroule à un budget trop en-dessous du prix souhaité; le prêt relais ne saura pas été remboursé dans son intégralité. L’acquittement global de votre endettement se fera donc via la transformation du dû en un crédit immobilier traditionnel. Par conséquent, la situation pourrait devenir plus coûteuse qu’à l’initial.

Vous devenez alors redevables de la somme avancée et à cela s’ajoutent également les mensualités du nouveau bien. Bien souvent, la banque peut alors réaliser une conversion du prêt relais en crédit immobilier classique; en revanche les mensualités s’accumulent et peuvent devenir très difficile à supporter si la situation persiste dans le temps.

En outre, selon la formule de prêt relais souscrite, il est possible que des intérêts qui ne sont pas payés chaque mois génèrent eux-mêmes des intérêts. De plus, quel que soit le type de prêt relais choisi,;vous paierez chaque mois les assurances de votre crédit immobilier.