Qu’est-ce que l’AB testing et comment le mettre en place ?

Le janvier 24, 2022 , mis à jour le janvier 24, 2022 - 7 minutes de lecture
application testing mobile website

L’AB testing est une technique marketing de plus en plus plébiscitée par les marketeurs. Elle consiste à mettre en place de nombreuses versions différentes d’une page web ; ou d’un document, basées sur des critères tout aussi différents.

Le but est d’analyser celle qui fonctionne le mieux auprès des divers consommateurs. Nous vous disons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’AB testing et comment le mettre en place.

L’AB testing, qu’est-ce que c’est ?

Il est encore connu sous le vocable de test A/B, bucket test ou encore split testing. L’AB testing est une méthode qui permet de comparer deux ou plusieurs versions d’une application mobile, ou d’une page web, afin de déterminer celle qui marche le mieux. 

Le split testing est une expérience, au sens scientifique, qui consiste à valider différentes hypothèses marketing. Au cours de cette expérience, plusieurs variantes d’un écran d’application ou d’une page web sont diffusées au hasard aux utilisateurs. S’ensuit une analyse statistique en vue d’identifier, pour un objectif de conversion, quelle est la variante la plus efficace parmi tant d’autres. 

De manière beaucoup plus concrète, l’A/B testing peut par exemple permettre de tester l’efficacité de deux landing pages. Le but étant d’améliorer les taux de conversion des campagnes SEA ou SEO, de fiabiliser l’expérience utilisateur (UX) du site internet, ou simplement de bien optimiser le parcours d’achat d’un site e-commerce. 

test AB marketing digital

Il faut noter que l’exécution de l’AB testing qui par exemple compare la variation à l’expérience actuelle permet de poser sur les modifications apportées à la page web ou à l’application mobile, des questions ciblées et bien précises. Cela permet aussi de recueillir des données concrètes sur l’impact de ces diverses modifications. 

Ce test A/B favorise la prise des décisions éclairées en éliminant le risque des débats internes subjectifs au sein des équipes marketing ou de conception, de designers et créatifs. Après la mesure de l’impact des changements grâce au test A/B, on peut s’assurer que chaque changement produit permet d’avoir des résultats positifs en dépassant ainsi les simples opinions personnelles. 

Quelle est sa valeur ajoutée ?

Il faut retenir que l’essentiel est de bien mesurer la valeur créée par les campagnes de publicité et de marketing. Il vous est donc possible de stocker et d’analyser des données, de créer aussi des données exploitables à l’aide de l’AB testing réalisé par exemple avec Google Optimize

De façon générale, le test A/B favorise l’expérimentation et la comparaison de deux types ou plusieurs variations d’une campagne hors ligne ou en ligne notamment une page d’accueil, un texte publicitaire, un titre, etc. Ce peut être aussi :

  • Un parcours utilisateur
  • La position d’un CTA (Call to Action)
  • Un appel à action
  • Ou encore tout autre élément d’une campagne publicitaire ou marketing à savoir l’emailing, la campagne Adwords, etc. 

Ainsi, en affichant deux ou plusieurs variantes de la campagne, on peut voir laquelle attire mieux l’interaction et la conversion de la part des clients. De la sorte, on peut être en mesure de modifier sa méthode afin de créer un contenu beaucoup plus attrayant pour les clients cibles. 

Comment mettre en place le test A/B ?

Il existe de grandes étapes à prendre en considération pour réussir la mise en place de l’AB testing. En suivant ces différentes phases qui sont très importantes, vous êtes sûr de parvenir à de très bons résultats.      

Recueillir d’importantes données

Les analyses fourniront souvent un aperçu des points à attaquer pour commencer l’optimisation de vos pages. Il n’est pas important de débuter par les zones à fort trafic de l’application ou du site.

Cette technique permettra de recueillir rapidement des données. Il faut rechercher les pages de taux de chute élevés et qui peuvent être améliorées, ou des pages de faibles taux de conversion. 

Connaître les objectifs

Les objectifs de conversion sont les mesures à utiliser pour identifier si la variation est beaucoup plus réussie que la version originale.

En ce qui concerne les objectifs, ils peuvent aller du simple fait d’appuyer sur un bouton, de cliquer sur un lien à l’achat d’un produit et surtout à l’inscription par courriel.

methode webmarketing testing application

Concevoir des hypothèses

Après la phase d’identification de l’objectif, il faut commencer à générer des hypothèses de l’AB testing, ou des idées en vue d’expliquer pourquoi vous pensez qu’elles seront mieux que la version originale.

Il est important donc d’établir une liste d’idées, de les classer par ordre de priorité. Cela doit se faire en fonction de la difficulté de la mise en œuvre et surtout de l’impact attendu. 

Faire des variations

Il faut essayer d’apporter des modifications voulues à un élément de l’application mobile ou du site web.

Ce peut être de changer la couleur d’un bouton, de masquer les éléments de navigation, de changer l’ordre des éléments du site, ou encore quelque chose d’entièrement personnalisé. Il est important de travailler la qualité de l’expérience afin de vous assurer qu’elle fonctionne comme escompté.

Lancer les tests

Cette étape consiste à lancer votre expérience et attendre que les visiteurs y participent.

À ce niveau, les utilisateurs de votre page web ou de votre application seront de façon aléatoire assignés à la variation de l’expérience ou à la page originale. L’interaction de ces derniers avec chaque expérience est comptée, mesurée et comparée pour identifier leur performance.

Analyser les divers résultats

resultats ab testing

À la fin de votre expérience, il faut penser à l’analyse des résultats. L’outil de l’AB testing va présenter les données de l’expérience. Aussi, va-t-il montrer la différence entre les deux versions de l’application mobile ou de la page web. Il vérifie s’il y a une différence statistique significative. 

Si la page variation est gagnante, alors vous avez réussi votre expérience. Il vous est donc possible d’appliquer les leçons tirées à d’autres pages de votre site, tout en continuant de répéter l’expérience pour améliorer vos résultats. Si la page variante présente un résultat négatif, ou ne présente même aucun résultat ; il ne faut pas vous affoler. Il faut prendre cela comme une expérience d’apprentissage

Pour la finalité, il vous faudra donc générer d’autres idées, d’autres hypothèses que vous pouvez encore tester. Par exemple, le Design, l’UX et l’optimisation de conversions ou de pages constituent des processus itératifs de type ‘’ learn and try ’’. Il faut donc repartir sur de nouvelles bases, avec de nouvelles idées pour reprendre l’expérience.