Le métier de développeur Full Stack 

Le mars 9, 2022 - 6 minutes de lecture
Ligne de code du framework Laravel utilisé par les dev fullstack

Développer un site web ou une application mobile professionnelle nécessite l’intervention d’un développeur web compétent. Bien souvent, les développeurs sont spécialisés soit en Front-end ou en Back-end. Par extension, le développeur Full Stack est un développeur pluridisciplinaire. Il détient les capacités requises pour travailler aussi bien sur le Front-end que sur le Back-end d’un projet numérique. Dans les lignes à suivre, nous vous invitons à en découvrir plus sur les réalités du métier de développeur Full Stack. 

Focus sur le développeur Full Stack et ses responsabilités

Encore appelé ingénieur Full Stack, dévelopeur ou programmeur informatique Full Stack, le métier de développeur Full Stack est un métier aux multiples compétences

Ce métier octroie à son pratiquant toutes les compétences nécessaires pour se substituer facilement à toute une équipe de développeurs Back-end ou Front-end. En d’autres termes, il est en mesure de concevoir toute la maquette d’un projet numérique sans l’intervention d’une tierce personne. 

Développeur full stack qui code sur son ordinateur avec un écran externe

Grâce à ses compétences et en fonction des besoins de son entreprise, il peut intervenir sur n’importe quel aspect de la conception d’un site web, d’un logiciel ou encore d’une application mobile. Par exemple, il maîtrise les langages de programmation HTML, CSS ou encore JavaScript nécessaires à la réalisation d’un Front-end.  Aussi, en Back-end, il enregistre et gère les bases de données et va maitriser plusieurs langages de programmation comme PHP, Nodejs ou encore Ruby. Par ailleurs, le choix de l’architecture d’un site et de l’intégration des outils appropriés sont au lead-dev.

Les compétences pointues nécessaires au développeur Full Stack

Comme vous avez pu le constater, le développeur Full Stack peut se voir confier une multitude de responsabilités. Pour les assurer de façon professionnelle, il doit :

  • maîtriser les langages de programmation JavaScript, Python ou PHP ;
  • maîtriser les basiques comme HTML ou CSS ;
  • maîtriser les frameworks tels que Django ou Laravel ; et 
  • maîtriser les outils de gestions de base de données. 

Hormis ces compétences pointues directement reliées à son travail, le développeur Full Stack doit être un bon communiquant. En plus, il doit pouvoir travailler en équipe et faire preuve d’une bonne capacité organisationnelle. Enfin, la rigueur et le respect des délais sont des habiletés connexes qu’un bon développeur Full Stack se doit de posséder. 

Le développeur Full Stack et ses collaborateurs

Comme dit précédemment, un développeur Full Stack doit pouvoir travailler en équipe et posséder une bonne capacité de communication. Ses compétences lui permettront d’entretenir de bonnes relations avec ses collaborateurs. En général, il collabore avec une pléthore de coéquipiers. Il s’agit :

  • de développeurs Front-end ou Back-end;
  • d’un rédacteur web ;
  • d’un spécialiste en référencement SEO ;
  • d’un Web designer;
Développeuse full stack qui échange avec ses équipiers autour de son ordinateur affichant du code

L’intervention de l’un ou l’autre de ces collaborateurs dépend de la taille de son entreprise et de l’envergure de son projet. Le respect des délais de livraison est aussi un facteur qui oblige le développeur Full Stack à collaborer afin d’achever son projet dans les temps

Devenir un développeur Full Stack 

Principalement, suivre une formation professionnelle est la meilleure des options pour devenir développeur Full Stack. En effet, il existe en ligne ou en présentiel des formations en développement (BAC+3) pour l’obtention d’une licence professionnelle. Pour les plus ardus, il est possible d’acquérir un diplôme d’ingénieur informatique ou un master

Par ailleurs, il est aussi possible de devenir un développeur Full Stack autodidacte. Grâce aux formations gratuites en ligne et aux documents disponibles pour l’apprentissage du métier, nous observons de plus en plus de profils autodidactes. Plusieurs écoles en ligne offrent des formations complètes en développement Full Stack.

Bien que les profils de diplômés professionnels soient les plus recherchés, certains autodidactes décrochent facilement des postes en raison de leurs années d’expérience. Malheureusement, ces derniers sont bien souvent recalés pour manque de connaissances théoriques. La meilleure des options reste donc de s’inscrire en formation professionnelle tout en apprenant des notions supplémentaires en autodidacte.

Les domaines d’activités recruteurs d’un développeur Full Stack

Avec l’avènement de l’ère de la digitalisation, le profil de développeur Full Stack est très recherché. Sa polyvalence peut lui permettre de travailler pour n’importe quelle entreprise ou Startup présente ou désireuse d’opérer sur internet. L’avantage est aussi de pouvoir travailler en freelance sur une multitude de petits projets d’entreprises naissantes. Ces dernières n’ont généralement pas besoin d’une expertise pointue et ne peuvent souvent pas payer à temps plein. 

Un développeur Full Stack peut travailler au sein des agences web, des PME, des groupes de télécommunication, et bien d’autres. Les domaines d’activités tels que la greentech et la medtech sont aussi envisageables pour exercer le métier. Aussi, il est financièrement complexe pour une entreprise d’embaucher à la fois un développeur Front-end et un développeur Back-end. D’où l’avantage pour les entreprises de recruter un développeur Full Stack pour assurer la totalité du travail.  

bureau d'une startup avec plusieurs développeurs Full Stack qui codent

Le salaire d’un développeur Full Satck 

Même si le métier est encore naissant, il nourrit bien son pratiquant. Le salaire varie généralement en fonction des années d’expérience du développeur et de la charge des responsabilités qui lui sont confiées. Le salaire d’un développeur Full Stack junior varie de 35k euros à 45k euros par an. Un travailleur avec une expérience d’au moins 6 ans gagne entre 45k euros à 60 mille euros annuels. Les experts (senior) Full Stack sont gracieusement payés et leur salaire varie entre 60k et 75k euros. 

Les opportunités de carrière d’un développeur Full Stack 

Grâce à des années d’expérience et des compétences pointues acquises au fil des ans, plusieurs opportunités de carrière s’offrent aux développeurs Full Stack. En effet, devenir chef de projet technique, architecte technique et directeur chargé du développement informatique sont entre autres les opportunités qui s’offrent à ces derniers. 

Mais attention, la saisie de ces nouvelles opportunités de carrières est conditionnée par la détention des aptitudes managériales. Ainsi, il peut facilement diriger, coordonner et mener à bien un projet numérique. 

Voilà ! Vous avez à présent toutes les informations dont vous avez besoin pour vous lancer dans le métier de développeur Full Stack. Bonne chance !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.