Landing page : 10 critères pour booster votre site vitrine de manière efficace.

Le juillet 1, 2021 , mis à jour le septembre 17, 2021 - 13 minutes de lecture
representation papier d'une landing page sur un carnet

Créer une landing page permet de valider l’intérêt du marché pour votre business. Il s’agit d’une stratégie marketing offrant une expérience utilisateur avec un processus de conversion (entonnoir) pour obtenir des informations sur vos clients potentiels. Les landing pages incorporent ensuite un système de marketing automation (emailing; envoi de livre blanc; social media; etc.) pour transformer ces leads et les convertir en clients.

Cette base de donnée contenant des renseignements obtenus à travers un formulaire de conversion vous permettra par la suite de détenir des informations importantes qui vous donnera la possibilité de rester en contact avec vos clients afin de les fidéliser et d’assoir votre notoriété.

Découvrez tout de suite les astuces webmarketing et les conseils CRM les plus efficaces pour réussir à 100% votre landing page de prospection client.

Une landing page, c’est quoi au juste ?

En digital, une telle page est une volonté de marketing indépendante, développée spécialement pour une promotion, un essai, une publicité ou un lancement de produit / service

C’est sur cette page qu’un visiteur arrive lorsqu’il clique sur une URL dans un email, sur des annonces diffusées dans les moteurs de recherche (Google, Bing…) ou sur les médias sociaux (Facebook, YouTube, Instagram, Twitter…) ou d’autres endroits similaires sur le Web…

Contrairement aux sites Web classiques; qui ont généralement des buts simples et encouragent la découverte au fil des pages; les landing pages sont conçues sur une page unique avec un objectif précis nommé appel à l’action (ou CTA, pour “Call-To-Action”).

Cet objectif induit que les conseils pour créer une landing page sont la meilleure option pour booster le taux de conversion de vos déploiements web-marketing et permet de diminuer vos coûts d’acquisition d’un prospect ou d’une vente.

De plus, elles permettent d’observer le marché de l’intérieur en créant une page de destination qui interpellera vos leads. Elle leur donnera envie de laisser leur email; afin d’avoir une première base de potentiels clients pour votre futur produit ou service.

Une bonne première impression est vitale. Votre page doit être engageante, pertinente et informative. Avec les 10 critères suivants, vous allez pouvoir monter votre page promotionnelle avec une base facilitant votre objectif de conversion.

À quoi sert une landing page ?

L’élaboration d’une landing page peut être une tâche complexe qui peut, si elle n’est pas effectuée correctement, entraîner une perte de conversion

Ces pages peuvent être de toutes formes et tailles, avec différentes stratégies et solutions, mais chacune a un objectif simple et un ensemble de règles qui peuvent être suivies.

Pour construire une landing page efficace, gardez à l’esprit qu’il est rare d’avoir une deuxième chance de faire une première impression. Cela est probablement plus vrai que jamais dans le monde numérique.

Cette première impression, lorsque les gens visitent votre site Web, est vitale. Une personne décidera instantanément si elle est intéressée par ce que vous avez à dire ou si elle partira et trouvera autre chose. 

Pour réussir sa stratégie de conversion, une page de conversion doit posséder différentes action marketing.

Si votre but est également de générer du trafic sur votre site / page, pensez tout d’abord au référencement naturel (SEO). Cela s’articule autour de ce nouvel outil qui est votre site internet sous la forme d’une landing unique (sans contenu dupliqué). Ici, le B2B n’est pas priorisé si vous recherchez plutôt à vous adresser à des particuliers dont la fidélisation est plus facile à obtenir via les media sociaux.

Ensuite, la mise en place d‘inbound marketing avec une stratégie de content marketing dont les mots-clés sont judicieux et parfaitement adaptés à votre ciblage préalable.

Le but de votre première impression est d’engager le spectateur. Votre structure doit les rendre curieux. Tel un “teaser”, vous devez leur donner envie d’en savoir plus. Cette page doit leur faire accepter de vous offrir leur temps et leur précieuse attention.

L’erreur la plus commune est de développer un produit qui n’intéresse personne. La première étape pour créer une bonne landing page, c’est de vous assurer que des consommateurs sont intéressés par votre idée.

landing page convertir prospects clients stratégie digitale crm experience utilisateur entonnoir funnel

Les questions à se poser

Pour mettre en place une stratégie d’inbound marketing ne direction d’une landing page, il faut s’interroger de la façon suivante : 

“Quel début de problème vous résolvez, et pour qui ?”

Pour y répondre, il faut aller au contact de vos utilisateurs potentiels

Il faut les observer, les situer…

  • Qui sont-ils ? 
  • Pourquoi ils utilisent ça ? 
  • De quelle manière ? A quoi cela leur sert-il ?
  • Est ce que j’utiliserais moi-même mon produit ?
  • Est-ce que ça améliore réellement et matériellement la vie des gens ?

Vous devez apprendre à capter les motivations de vos cibles; mais surtout leurs frustrations face à ce problème.

A ce stade, leurs réflexions commencent souvent par :

  • “Je n’y arrive pas…”
  • “Je perds du temps…”
  • “Et en plus, je perds de l’argent…”

A vous, par votre business, de renverser la vapeur en suscitant l’effet inverse :

  • “J’ai envie de…”
  • “J’aimerais…”
  • “Je souhaiterais que…”

Notez bien que pour être pertinentes, vos informations ne doivent en aucun cas provenir de sources proches de vous (familles, amis, entrepreneurs…). En général, ils n’ont pas d’intérêt de base pour votre produit ou votre service et sont beaucoup trop compatissants pour refléter la réalité du terrain.

Les 10 étapes clés pour réussir votre landing page

Maintenant que vous avez bien compris qui sont vos prospects, votre ligne de mire et de créer une formule qui tourne et tournera toujours sur deux valeurs de conversion

Faire gagner du temps et / ou gagner de l’argent à votre public… 

Ces deux leviers ont été prouvés comme étant des sujets qui interpellent la sensibilité et suscite une certaine émotion chez les consommateurs. 

Jouez dessus sans tomber dans des caricatures insolentes et irréelles ! 

Alors, comment vous y prendre ? Par où démarrer ? Comment pouvez-vous augmenter les chances que votre public accède à votre page d’atterrissage et y reste ?

Les bases d’une landing page

Cela commence par la compréhension de votre page. Une landing page ne doit pas ressembler à la page d’accueil d’un site Web ordinaire. 

Il peut y avoir différents formats de page en raison de différentes campagnes promotionnelles ou des résultats des moteurs de recherche

Quel que soit le nombre ou le type de pages promotionnelles, chacune a une stratégie différente dans le même but : convertir. Pour aller plus loin, nous vous recommandons de poursuivre en effectuant un A/B testing. Un schéma encore plus approfondi de la landing page vous y attend.

La conversion pourrait consister à amener l’utilisateur à s’inscrire à une newsletter, à demander une consultation, à télécharger un ebook gratuit contre la récupération de coordonnées, ou à acheter un produit

Quel que soit l’objectif de conversion, la stratégie pour y parvenir doit se décomposer en quelques règles simples. 

Votre contenu doit se diviser en sections distinctes. Beaucoup de gens parcourent des pages et s’arrêtent aux sections qui attirent leur attention. Chaque section ou élément autonome doit avoir un sens en soi. Demandez-vous toujours s’il est utile.
Allez, c’est parti ! Ouvrez un logiciel créatif comme Figma ou Sketch et lancez vous dans l’élaboration de votre page promotionnelle en créant une maquette qui captera la réceptivité de votre public grâce à ces 10 étapes essentielles :

1. La section des héros

C’est la première chose que votre public verra lorsqu’il atterrira sur votre page. La section des héros est la section la plus haute de votre landing page. On peut l’a comparer à la grande image sur le devant des journaux. 

Son but est d’attirer l’attention et de susciter l’intérêt. “Dites m’en plus”, est la réaction que vous recherchez avec cette section.

La grande tendance avec les sections des héros c’est de balancer des images de votre stock en plein écran ou des vidéos d’arrière-plan… 

Heureusement, ces habitudes s’estompent petit à petit pour éviter les clichés qui font désormais fuir les prospects.

Si vous disposez uniquement de ce type de panoramique, il est probablement préférable de s’en passer. L’important est de travailler vos accroches textuelles en fournissant un contenu pertinent, captivant et informatif.

Souvenez-vous que cette section doit contenir un “en-tête”, un “sous-en-tête” et un “appel à l’action” (CTA) clair.

2. L’en-tête

L’en-tête doit être précis sur ce que vous proposez. S’il ne résonne pas chez vos interlocuteurs, il est probable qu’ils s’éloignent de votre funnel. 

Ils peuvent continuer à parcourir le reste de la page, mais ils ne seront pas déterminés à en savoir plus.

C’est ici que vous devez partager votre proposition de valeur la plus unique offerte. Soyez concrets, votre public doit pouvoir se retrouver, se reconnaître dans le problème énoncé.

3. Le sous-en-tête

Le sous-en-tête sert de description supplémentaire de ce qui est proposé. Il doit prendre en charge l’en-tête pour décrire comment vous fournissez votre offre. Sans ce texte pour appuyer votre offre, votre discours devient de la poudre aux yeux et pas quelque chose que les gens croiront facilement.

Vous devez miser sur des offres stratégiques et différentes de vos concurrents. Quelle est votre valeur ajoutée ? C’est dans le sous-en-tête qu’elle doit être décrite et mise en évidence.

4. Le CTA

Il n’est pas essentiel de fournir à vos prospects un CTA dans la section des héros. Tout dépend de vos objectifs

L’importance de présenter à vos utilisateurs une action dès le départ est qu’ils peuvent facilement convertir s’ils le souhaitent. Ils ne sont pas sous la contrainte de faire défiler la page ou de naviguer à droite et à gauche.

Une chose importante à noter sur le CTA est qu’il ne s’agit pas seulement d’un bouton. Des informations supplémentaires sont précieuses pour fournir à votre public plus de détails sur ce qui se passera.

5. L’imagerie

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’utiliser une image ou une vidéo d’arrière-plan dans votre section héros, cela peut être utile. Les gens sont réceptifs aux images et aux vidéos si elles sont pertinentes pour votre entreprise et votre offre. Si ce n’est pas le cas, préférez penser à une meilleure façon d’engager vos spectateurs.

Votre landing page doit être intéressante et captivante. Être créatif et intelligent est amusant, mais si votre public ne peut pas comprendre ce que vous proposez, il ne convertira pas. Utilisez cet espace pour raconter une histoire, les gens aiment les histoires. Partagez le récit de votre offre de manière authentique. Si vous le pouvez, ajoutez un portrait du fondateur ou de votre équipe de travail, cela a le don de vous rassurer.

6. Preuves réelles

Votre liste de clients existants est la preuve de votre offre et de la réussite de votre business. Il n’est pas nécessaire de présenter des témoignages pour tous vos clients. 3 à 4 serait le maximum car ils n’ont pas vocation à être scrupuleusement épluchés par vos leads. Ils seront seulement survolés.

Toutefois, n’inventez rien, si vous n’avez pas d’avis de vos utilisateurs actuels, une simple bannière de logos pourrait suffire.

7. Propositions de valeur

“Que vais-je retirer d’autre de cette offre ?”, c’est ce que la plupart des utilisateurs se demanderont une fois qu’ils auront décidé de continuer à lire votre page

Cette section est l’endroit où vous souhaitez fournir à votre public des détails qui devraient finir de les convaincre.

Les bullet points (listes à puces) sont la façon parfaite de présenter un contenu. Elles permettent de synthétiser et d’attirer l’attention de vos visiteurs. N’hésitez pas à en abuser.

Faites deux listes distinctes avec le négatif de la situation actuelle d’un côté et l’une des solutions que vous apportez à votre public de l’autre. Cela servira à leur faire comprendre rapidement que la réponse à leur problème est réalisée par votre entreprise !

Avec ces points concis, développez le contenu de votre service (nombre d’heures pour une formation, de quoi est composée votre offre, les outils concrets que vous offrez, le prix ou le forfait proposé…)

N’en faites pas trop, oubliez les textes à rallonge. L’essentiel est de dire les grandes lignes de ce que vous proposez sans aller dans des détails décourageants pour vos lecteurs.

N’oubliez pas, 70% des utilisateurs consultent des listes à puces, tandis que seulement 55% regardent des listes sans puces.

idée landing page astuce réussir optimisation webmarketing referencement

8. Diffusez des statistiques

S’il y a des analyses récentes dans votre domaine, employez-les en diffusant vos sources. Ce point paraît inutile et pourtant c’est une excellente façon d’appuyer vos dires. 

Les statistiques offertes par des agences spécialisées (comme Ipsos, l’INSEE, TNS Sofres…) sont cruciales pour finir de convaincre vos leads. Ils vont se sentir en confiance d’obtenir des données par des organismes qu’ils connaissent et vont continuer à découvrir votre offre en faisant défiler votre landing page.

9. Points supplémentaires à garder en tête

Vous disposez à présent des points essentiels de la composition d’une bonne landing page.

Un critère est si important que nous nous devons de vous le mentionner à nouveau : 

“Si votre page n’est pas intéressante, elle ne vaudra pas la peine d’être lue.”

Le contenu se doit d’être logique dans son ensemble. 

Si une personne doit lire votre page du début à la fin, elle doit avoir du sens et globalement bien fonctionner. 

Le ton de la rédaction doit être clair, non poussif et le message diffusé doit être unifié.

Enfin, nous terminerons sur LE point le plus important : Soyez honnête et fidèle à votre entreprise. Votre landing page doit vous représenter correctement, votre entreprise, votre service et votre public. Si vous n’êtes pas honnête, cela se sentira.

10. La voix de votre consommateur 

Avoir votre outil de conversion c’est bien, pouvoir en tirer des conclusions, c’est mieux ! Une landing page n’est rien sans une bonne analyse des données que vous allez récolter.

Nous vous recommandons l’usage de Strikingly.com ou de Unbounce pour générer une page fonctionnelle et qui verra le jour rapidement. 

Il y a des templates déjà conçus ce qui va finir de vous aider à formater les idées générées auparavant sur Figma ou Sketch.

Une fois votre outil entre les mains, n’oubliez pas de tracker votre public en incorporant Google Analytics, Hotjar, Niel Patel… Le choix ne manque pas !

Vos données en poche, c’est le moment de poursuivre vos efforts en prenant les bonnes directions; elles seront ensuite naturellement renvoyées par vos utilisateurs. 

N’oubliez pas, ce sont eux qui décident de l’avenir de votre business.

Bonne route !